3 : Les Portes Entr’ouvertes

 disponible :
format broché amazon
format kindle amazon

Ce livre est un roman mi-réel, mi-fantastique qui emmène le lecteur à découvrir et à explorer les autres mondes si proche de son quotidien !

Le lecteur  est : 

  • conduit au coeur du langage des animaux  dont les chevaux, de la nature, et des rêves,
  • initié à la pratique du silence,
  • transporté dans des rêves prémonitoires,

ou tout simplement, le lecteur est invité à explorer le langage de l’Esprit.

Ce livre est une approche du monde sensible et une ouverture à ce qui nous lie tous, ici et ailleurs, c’est à dire…. (mais je vous laisse le découvrir…).

 

Lire un extrait en PDF : cliquez ici et lisez

 LE LIVRE :

prix public : 22 euros. 245 pages. Edité en 2013. N° isbn : 9782953293326.

TABLE DES MATIERES

 

Chapitre 1
Un monde ordinaire

Chapitre 2
Les portes entrouvertes

Chapitre 3
La nature subtile

Chapitre 4
La porte des ancêtres

Conclusion
Lettre à l’univers

Le Potentiel Humain : entre Matérialité et Monde Sensible

Quel est notre chemin de vie ?

Comment se manifeste notre vie et la pratique de notre potentiel ?

Que sommes-nous ?

Si la vie est en perpétuel mouvement, nous y sommes inclus, c’est une évidence. Ce qui l’est moins, c’est que l’évidence de notre vie nous échappe, nous rendant dépendant d’un monde que nous avons créé : celui de la matérialité réaliste.

Notre cerveau est ainsi devenu complètement déséquilibré et l’accès à la Vie, par la même occasion, parcellaire.

 La Vie est bien plus riche  que nous le croyons !

L’espérance de vie n’a cessé d’augmenter, notre dépendance au monde matérialiste n’a cessé d’augmenter et à contrario se manifeste depuis quelques années une espérance de vie de moindre qualité.

Nous voyons tous que la technologie n’a pas dit son dernier mot et quelle tente de nous entraîner vers le toujours plus. La manipulation par le monde matérialiste se poursuivra tant que l’humain en aura besoin pour se sentir Exister, pour se donner une forme de Sens à sa vie sur terre. On n’en est plus au : « je pense donc je suis » ; mais plutôt à : « je manipule donc j’existe ».

Et « Profitez donc de  la vie » : paroles soi disant bienveillantes que nous entendons à longueur de journée. Les publicitaires sont aussi bien sûr là pour nous le rappeler et, le milieu scientifico-médical renchérit.

Que nous reste-t-il pour vivre que l’injonction « Profitez-en ! Et vous verrez, ça ira mieux ! ».

 Si le consumérisme permettait que le monde aille mieux, nous le saurions !

Si s’occuper permettait que le monde aille mieux, nous le saurions !

Trop devient trop, l’humain a perdu depuis bien longtemps son unité, son âme, sa conscience. Il est devenu fou, schizophrène, hystérique, autiste et il ne s’en est pas rendu compte.  L’humain s’est englué dans des problématiques matérialistes et psychologiques de comptoir de bar, juste pour ne pas être dans le silence, son silence et pour éviter de se regarder en face : dans ce contexte, les autres sont  bien sûr devenus notre enfer, nos problèmes quotidiens, nos angoisses, et ainsi, nos peurs bien entretenues.

Les humains ont progressivement développé un mal être au détriment de leur unité par une incapacité à utiliser l’ensemble de leur potentiel.

L’accès au seul monde extérieur et matérialiste  fabrique un être présentement et en devenir complètement déséquilibré  et perturbé. Sans son unité, l’humain est dépossédé de son âme.

Est-il possible d’ouvrir d’autres portes à la Vie ?

 Quels ponts emprunter pour accéder à ces portes ?

 Et quelles clés utiliser ?

Le mal être nous fait nous tourner vers la médication.

Les malades, bien que soignés, se disent seuls, incompris par le reste de la population et ne parlent qu’à leur psy qui tente de les accompagner.

Les êtres qui se rapprochent de l’unité et les quelques êtres qui vivent dans l’unité ont appris à se taire pour vivre tranquille : rien ne sert d’échanger verbalement avec des humains qui ne comprennent rien et qui vous jugent fou par incompréhension et par peur.

Et les maladies mentales ne font qu’exploser de plus en plus au grand jour : les adultes deviennent de plus en plus dissociés et les enfants, par effet miroir, s’approprient et amplifient ces comportements incohérents de survie.

Parce qu’en fait, nous en sommes là : A Survivre, oubliant la Vie

L’accès à un autre monde est envisageable pour tenter le rééquilibrage.

Emprunter ce chemin demande :

  • Du Temps,
  • De l’Espace,
  • Et une Volonté personnelle.

 

Le MONDE SENSIBLE est à notre porte si on souhaite entrer.